vendredi, février 23, 2024

MEGE-Paris

Mémoire de l'Electricité, du Gaz et de l'Eclairage public

DES LAMPES A IVRY-SUR-SEINE

Ivry-sur-Seine a pendant de nombreuses années accueilli de grandes entreprises et leurs usines.

La Manufacture des Œillets mécaniques, SKF (roulements à billes) ou Dumesnil (brasseur de bière) pour ne citer que les plus connues.

Si vous vous promenez dans le Quartier Ivry-Port de cette commune, peut-être un nom de rue vous interpellera.

Tout commence en 1879 avec la mise au point aboutie par l’anglais Joseph SWAN d’une lampe électrique à filament incandescent (ses travaux avaient débutés en 1850)

Cette invention sera améliorée la même année par l’américain Thomas ÉDISON.

C’est en 1881 que se déroula à Paris, l’Exposition Internationale d’Électricité.

Lors de cette exposition, Thomas ÉDISON présente sa lampe à incandescence qui obtiendra un énorme succès !

Dès lors vont naître en France des compagnies, firmes  et usines de productions de lampes rattrapant ainsi le retard qu’elles avaient sur l’Angleterre et les États-Unis.

 

En 1888, la COMPAGNIE GÉNÉRALE DES LAMPES A INCANDESCENCE, née d’un compromis entre les firmes SWAN et ÉDISON, établit une usine à Ivry-sur-Seine.

C’est à un proche associé de Thomas ÉDISON, Charles W. BATCHELOR, que sera confiée la création de cette usine.

 

Ce sera la première usine à prodruire des lampes électriques en France (500 ampoules / j)
Dessin original AE d'après photo de M. Azaria

Dix ans plus tard, en 1898, l’usine est reprise par la  COMPAGNIE GÉNÉRALE D’ÉLECTRICITÉ (CGE), année de sa création par Pierre AZARIA (Industriel français du secteur de l’électricité).

Comme beaucoup d’entreprises à cette époque, cette usine va adjoindre à ses locaux une crèche pour les enfants des ouvrières ainsi que d’autres activités qui y trouverons leur place (Cristallerie, fabrique de filaments, laboratoire de recherche, etc…).

 

En 1921, le département lampes de la CGE fusionne avec celui de THOMSON-HOUSTON entraînant la création de la COMPAGNIE DES LAMPES.

C’est en 1931 que la groupe PHILIPS s’associe à la Compagnie des Lampes. De ce mariage naîtra les Fabriques réunies de lampes électriques.

En 1982, THOMSON cède ses parts à PHILIPS. PHILIPS quittera Ivry en 1983 en y installant une filiale. 1995, PHILIPS installe son siège social sur le site d’Ivry.

En 2008, PHILIPS quitte définitivement Ivry.

En 1935, cette usine employait 570 ouvriers

Actuellement, à l’emplacement des bâtiments situés 52 Rue Franklin (devenue depuis Rue Maurice Gunsbourg) on peut encore voir la cheminée de cette usine, dernier vestige de cette activité industrielle (à l’angle de la Rue des Lampes).

Si ce bref résumé de toute cette activité Ivryenne vous intéresse ou si vous désirez en savoir plus, je reste à votre disposition ou vous pouvez contacter le service des archives de la ville d’Ivry-sur-Seine       contact.archives@ivry94.fr

Alain ENJELIBERT (06 79 97 15 39)

Documentaliste adjoint de l’Association MEGE

Sources historiques et photographiques :

Service des archives de la ville d’Ivry-sur -Seine, éditions Gorce, Cegelec, Alain Beltran, Wikicommons et Alain Enjelibert (MEGE)