LES RÉSEAUX À COURANT ALTERNATIF DIPHASÉ R.A.C ET R.Z.D

Le 1er janvier 1914, la distribution d’électricité est confiée par la Ville à la C.P.D.E. Cette concession tiendra jusqu’à la nationalisation. Les réseaux de distribution mis en place par les premiers secteurs se modifient.

    • • Les deux centrales de production construites à l’extérieur de Paris : l’usine Nord à Saint-Ouen et l’usine sud à Issy-les-Moulineaux qui produisent du courant diphasé 12 300 V à 42 périodes,
    • • La nouvelle distribution par sous-stations et centre de couplages,
 
Trois zones sont retenues pour gérer la transformation des systèmes de distribution :
 
    • • Une zone à courant continu à courant continu, 3 et 5 fils. La distribution en continu est maintenue dans le centre de Paris car elle est bien adaptée à la densité de puissance et aux besoin de force motrice. De plus, le coût de transformation en alternatif des équipements existants a été jugé prohibitif.
    • • Une zone à courant alternatif monophasé 3 kV.
    • • Une zone à courant alternatif diphasé 5 fils à créer (réseau R.Z.D) dans le nord et l’est de Paris, jusque-là peu électrifié, un réseau alternatif diphasé est construit.
 
Entre 1918 et 1930, d’importantes décisions sont prises : Passage de la fréquence de 42 à 50 Hz, arrêt du courant continu par création de postes d’immeubles et d’un réseau alternatif basse tension, création du Réseau Alternatif Complémentaire (R.A.C) et raccordement au réseau d’interconnexion général.

STRUCTURE DES RÉSEAUX À COURANT DIPHASÉ

Le raccordement des réseaux parisiens de Paris au réseau d’interconnexion générale se développe, avec la construction des postes source 63 kV/12 kV de Nation et de Tolbiac.

Définition du schéma des sous stations et centres de répartition : 3 tranches alimentées par des sources différentes. Chaque tranche peut être scindée en 2 en cas d’incident d’une source, la charge peut être reprise par les deux autres.

Le réseau continu est progressivement remplacé par le réseau diphasé proche du RZD. Dans ce réseau R.A.C (Réseau Alternatif Complémentaire) les postes de distribution publique qui alimentent la maille BT sont raccordés en double dérivation sur la MT 12 kV.

Les artères et les postes DP du réseau RAC
Les artères et les postes DP du réseau RZD

Graphique représentant l’architecture des réseaux 12 kV dans les années 1970